"La Pute Soumise" - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

"La Pute Soumise"

La Parole est à Vous > Vos coups de Gueules > Vos états d'âmes

" La Pute Soumise "


Voici le mail que nous avons reçu hier, de la part d'un anonyme.
A la vue de la force de ce courrier, il nous semblait judicieux de vous en faire part...
Celui-ci reflète la noirceur d'une réalité quotidienne, qui assaille chacun de nous à chaque seconde !

Merci à cet(te) anonyme !


Je dédie ces quelques lignes aux courageux combats des femmes et des hommes de "Ni Putes Ni Soumises" !

La colère et la pulsion meurtrière m'assaillent hier, alors qu'en sortant du service de radiologie, je me retrouve nez-à-nez avec un "barbu", environ la trentaine, vêtu d'une djellabah, sa tronche surmontée d'un calot à la moudjahidine.
Aussitôt je pense "TALIBAN". Son regard est mauvais et il me toise de haut.


Je le regarde avec toute la haine qui m'habite à cet instant précis.

Derrière lui, a deux pas en retrait, une défiante "soumise" planquée sous un voile intégral noir. Seuls ses yeux me narguent. Je pense "Black Ghost" - le Fantôme Noir. Vision d'horreur qui me choque, qui me rend potentiellement "dangereux" car plus gérable du tout…

Je me dis que cet enfant de putain et la raclure de chiotte qu'il traine avec lui n'ont rien à foutre dans ce qu'il reste de MON pays.
Ici, ils ne sont pas chez eux. Ils n'ont rien à faire dans un pays laïc. Ils ne sont pas les bienvenus.
Mais ils y sont parce que la République, soumise, tend son cul à ses fondamentalistes qui font le berceau de ma haine froide.

Aussitôt, je pense dans la foulée à l'apéro républicain prévu demain soir, (Ndlr: ce soir) samedi 4 septembre dans les grandes métropoles de France et dénoncé par ces salopards du MRAP comme étant une manifestation anti-musulmane !

Je pense qu'à force de tendre son cul comme ça, la France, Marianne a bien fini par passer pour ce qu'elle est aux yeux des fondamentalistes de l'Islam comme ce connard fanatique qui se tient présentement devant moi: une pute soumise.

Le gars et sa défiante salope veulent entrer par la porte dans l'encadrement de laquelle je me trouve.
A savoir qui laissera le passage à l'autre.
Le gars essaie gentiment de m'intimider en s'approchant de plus en plus près. Mes poings sont serrés à présent et je suis prêt à l'achever sur place, en bon gros bâtard qu'il est.

Bâtard… Leur expression favorite, quand ils parlent de nous, les "sous-chiens" - les Français caucasiens, de souche - les "Sales Blancs", "Les frometons", "Les Faces de craies".


A force de se faire caresser dans le sens du poil par des générations de socialistes ayant vendu Marianne pour quelques voix, ils ont bien réussi à se faire une place au soleil, ces parasites.
Je pense aussi à la traîtresse Martine Aubry - je ne pourrais jamais autant haïr ces fanatiques religieux que je la hais, elle !

Le mec voit bien que je ne bouge pas d'un poil et il essaye alors de se forcer le passage en tentant de me pousser de côté.

Malgré mon uniforme, je me dis que puisque ce salopard en est arrivé à un tel degré d'arrogance, je suis prêt à perdre ma place pour le seul plaisir de lui défoncer sa sale gueule.
Je n'ai qu'une idée en tête à ce moment-là: me laisser frapper le premier pour ensuite riposter (légitime défense) et le laisser sur le carreau.

Il a compris que j'étais fêlé et finalement recule de quelques pas.


Je sors le premier en faisant passer ma collègue, galanterie européenne oblige, et ensuite seulement, ce chien accompagné de sa chienne peuvent passer.

Sa chienne… Quand je pense qu'en Afghanistan nos hommes tombent comme des mouches pour la démocratie alors que cette pute soumise, me défiant de son regard, porte fièrement cette geôle de tissu sur sa peau…
Elle est fière, debout, défiante. Elle n'est pas prête au compromis.
Tout ce que la France, la vraie Pute Soumise n'est pas !


Appeler les femmes "le sexe faible" est une diffamation ; c'est l'injustice de l'homme envers la femme. Si la non-violence est la loi de l'humanité, l'avenir appartient aux femmes.
(GANDHI)

Ca n'existe pas les genres de femme, il n'existe que le genre des femmes, il me semble.
(OSTER Christian)

Agissez envers les autres comme vous aimeriez qu'ils agissent envers vous.
Confucius (541-479 av. J.-C) ; Sagesse chinoise.

Apprends auprès de celui qui est ignorant comme avec le Savant.
Une sagesse qui est de Ptahhotep, IIIe millénaire av. J.-C.

 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu