"Tintin" devant le Juge ! - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

"Tintin" devant le Juge !

Actualités > Francophobie exemple !


"Tintin" devant le Juge !

Quand les minorités raciales et ethniques imposent la censure à la majorité, en se drapant dans leur dignité, on en arrive à ces conneries extrêmes…
Nous avons dû chercher une station de radio de Jazz sur iTunes histoire de pouvoir écrire cet article avec suffisamment de calme, histoire de ne pas laisser notre colère éclater contre ces minorités raciales en Europe qui font chier leur monde !

Malgré le Jazz cependant, nous ne garantissons pas la neutralité dans nos propos.
Pas plus que nous ne sommes en mesure de garantir l'exemption de dérapages dans cet article.

Voilà ! Premier dérapage que nous assumons complètement: oui, ils nous emmerdent, ces cons des minorités, drapés dans leur lisse et "vertueuse" dignité sur laquelle nous nous asseyons ! (Heu ! Pardon... les bobos bien-pensant)

Les faits : depuis juillet 2007 au Royaume-Uni, la BD "Tintin au Congo" est mise au ban de la société par la Commission pour l'Égalité Raciale, considérant que cet album contenait "des images et des dialogues porteurs de préjugés racistes abominables, où les 'indigènes sauvages' ressemblent à des singes et parlent comme des imbéciles."

A New York, la bibliothèque publique de Brooklyn a restreint l'accès à la BD. Elle ne peut être consultée que sur demande !
C'est la Belgique qui s'y met aujourd'hui: un "Pôv Con !", un mec du nom de
Bienvenu Mbutu Mondondo, Congolais résidant en Belgique qui n'a rien d'autre à foutre que de déposer une plainte devant un juge d'instruction Bruxellois pour racisme contre la société Moulinsart SA, qui gère les droits d'Hergé, créateur de Tintin, exigeant ni plus ni moins que cette BD soit purement et simplement retirée des librairies et des bibliothèques, OU que soit AU MOINS portée une mention d'avertissement sur la première page !

Bilan, la BD a comparu hier mercredi devant le Tribunal de Première Instance de Bruxelles !
Et le plaignant, ce brave homme, n'est même pas naturalisé Belge !
Techniquement il n'a, selon nous, qu'un seul droit: celui de fermer sa gueule !
Bien sûr,
Mbutu Mondondo est soutenu par le CRAN, le Conseil Représentatif des Associations Noires.
Après la Belgique, le CRAN annonce la couleur par la voix de son président, Patrick Lozès: ce sera au tour de la France !


La première version de la bande dessinée est parue en 1931, à l'apogée de la présence coloniale belge au Congo.
En 1946, l'album est remanié. "J'étais nourri des préjugés du milieu bourgeois dans lequel je vivais", avait avoué
Hergé dans ses Entretiens avec Numa Sadoul en 1975.
Alors replaçons les choses dans leur contexte et penchons-nous un peu sur ce qui mériterait vraiment d'être pris en considération !
Nous pensons notamment à l'incitation à la haine raciale et aux meurtres contenus dans des "chansons-merdes" de rappeurs dont voici quelques extraits :

  • SNIPER - Chanson "La France"… au sujet des Français.


"Faut leur en faire baver, v'la la seule chose qu'ils ont méritée.
T'façons j'ai plus rien à perdre, j'aimerais les faire pendre.
Mon seul souhait désormais est de nous voir les envahir !"


  • SALIF - Chanson "Meurtre Légal".


" (…) Pour niquer la France
Guerre raciale, guerre fatale
Oeil pour oeil, dent pour dent
Organisation radicale, par tous les moyens
Il faut niquer leurs mères (…)
C'est toi qui perd !
Flippe pour ta femme, tes enfants, pour ta race !
On s'est installés ici,
C'est vous qu'on va mettre dehors !"


  • Chanson "Temps mort":


"Quand j'vois la France les jambes écartées,
J'l'encule sans huile
Z'ont dévalisé l'Afrique, j'vais piller la France
Tu m'as dit "La France, Pays Libre"
Attends-toi à bouffer du calibre !
J'rêve de loger dans la tête d'un flic un balle de G.L.O.C.K"


  • Chanson "Mauvais Oeil":


"Les colons nous l'ont mis profond
A l' envers on va leur faire
On est venus récupérer notre dû
Dans vos rues on va faire couler votre pus !
Attends-toi
A plus d'un attentat,
Nos actions s'amorcent féroces…"


En guise conclusion, nous soulignons qu'on amène à la barre un "petit reporter" du nom de Tintin, un môme qui ne boit pas, qui ne fume pas, qui ne baise même pas, alors que ces rappeurs de merde, on les subventionne pour leurs productions "culturelles" !

Merci Jack Lang, c'est toi qui as ouvert la voie à ces Djihadistes.
Merci
Mitterrand, c'est toi qui as fait écarter ses jambes à la France que tu as vendue !

  • FRANÇAIS, RÉVEILLE-TOI !

                       Et putain…

  • "AUX ARMES, CITOYENS…!"


Ils veulent du Djihad ?
On n'a plus qu'à leur foutre une Croisade au cul
histoire de leur apprendre à raser les murs !



Lire la suite ici dans notre rubrique "en cours", les "aventures de Tintin" !

 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu