Algérie des centaines de milliers de conversions au christianisme… - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Algérie des centaines de milliers de conversions au christianisme…


Algérie   des centaines de milliers de conversions
au christianisme…


Le 13 novembre2011

Eh oui ! Quoique l'on en dise, quoique l'on en pense, ils sont des MILLIERS de musulmans à "lâcher" Muhammad. Et pour cause, cette doctrine dangereuse, haineuse, guerrière, assassine, emprunt de relent  de croisades et d'aversion contre les mécréants (tout ce qui n'est pas musulman bien évidemment…) n'as que pour unique dessein, pour but ultime la domination du monde et tout cela au nom  d'une pseudo religion fanatisante, derrière laquelle se cache le seul désir d'un pouvoir politique absolu, un pourvoir mondial, le pouvoir dictatorial de sadique psychotique.

Les extrêmes quelles quelle fussent nous sont rédhibitoires, aussi nous nous livrons avec nos cœurs, n'en déplaise à certains d'ente vous…

L'islam : religion-politico …que fuit par milliers des gens nés de confession musulmane, ces pauvres personnes qui de par le choix de leurs pensées saines,  de leur amour profond de l'autre et de la paix, deviennent par la même des "apostats"! Sachez que ces "renégats de l'islam", mettent en jeu leurs vies, car l'apostasie est sévèrement punie par les mahométans,  puisque de la peine de mort… Sympa non En tant que religion de paix et d'amour, il semblera que l'on peut mieux faire

Les apostats se terrent comme de véritables bêtes sauvages pourchassées, traquées par toutes ces espèces de "petit moustachu" nazislamistes, cette espèce de secte caporaliste
Nos apostats se terrent de peur des représailles  de tous ces fous de Dieu. En Algérie c'est plus en Kabylie qu'on trouve ces apostats convertis à la chrétienté

Mais alors puisque l'islam est une  "aussi belle et grande religion de paix et d'amour", et bien,  que l'on m'explique pourquoi dans le monde entier ont détruit des églises (alors qu'en France on paie leurs mosquées…), les chrétiens sont torturés, assassinés, sous le seul et unique prétexte qu'ils ont fait ce choix de leur obédience, cette adoption qu'ils ont faite avec leur cœur, en leur âme et conscience. Et lorsque l'inverse se produit, alors si nous nous mettions à bousiller tous les renégats, les défroqués du christianisme au profit de l'islam, qui au demeurant sont bien souvent plus fanatisé, enragé, exalté,  intolérant, sectaire et tellement plus que leurs "chefs" politico-spirituels, guidés eux par cette espèce d'idéologie d'hégémonie!

Comment nomme-t-on l'obligation de suivre sans autre autorisation de réflexion, un chemin   idéologique sous couvert d'un même dogme !? TotalitarismeDictature me semble t'il  NON  ???…

À l'évidence, le despotisme de cette religion-politique est sans aucun doute son mode de fonctionnement, que là encore quelqu'un ose me prouver le contraire !!!

Le pouvoir autocratique est le mode de fonctionnement de cette idéologie
sans aucun doute, il suffit de regarder autour de soi, afin de se rendre à l'évidence que les innombrables limités  de l'intellect, suivent la voie de leur gourou sans autre forme de caractère, de réflexion
"Lavage de cerveau, mensonges, bobards, impostures, salades en tout genre que ces idiots gobent tels de pauvres et simples d'esprit, perdus dans une vie ou ils sont paumés et ne pensent exister qu'au travers  de leur haine et de leur envie meurtrière, en suivant un chef baltringue, bien souvent auto proclamé , pour qui nos "sans caractère paumé", font le sale boulot, ils deviennent alors,  les mercenaires prosélytes - meurtriers, de ce qu'ils nomment religion

Belle politique que ces bonobos nomment religion…Mais antagonisme plus qu'évident en leurs façon de "voir et vivre les choses" et les notres à "Sos Francophobie" !

Jonathan

 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu