Amel Bent ne peut pas brandir un drapeau BBR... SOS FRANCOPHOBIE - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Amel Bent ne peut pas brandir un drapeau BBR... SOS FRANCOPHOBIE

La Parole est à Vous > Vos coups de Gueules


Amel Bent ne peut pas brandir un drapeau
bleu-blanc-rouge...


Vendredi 21 juin 2013

En voilà une de bonne et vraie Française ! À vous de juger...


Qu'elle aille en Algérie manger son couscous, dormir dans son gourbi et vivre au bled avec la burka : ça la changera !!!

Amel Bent, pas fière d’être française, mais fière d’être algérienne...

Amel Bent explique : "Je suis fière d’être algérienne, fière d’être la fille de ma mère, mais je ne peux pas dire que je suis fière d’être française". Ce à quoi elle ajoute :
"Aujourd’hui, je ne peux pas brandir un drapeau bleu blanc rouge, non je ne peux pas, alors que pour moi c’est plus facile de lever le drapeau de l’Algérie, alors que je ne connais pas l’Algérie."
Télécharger la vidéo Ici...


Ces déclarations de la chanteuse de La Courneuve, née en France de mère algérienne et de père marocain, sont passées quasiment inaperçues lors de l’émission du Hit Machine qui lui était consacrée le 25 octobre dernier. Les propos sans détour de cette jeune chanteuse francilienne relancent pourtant une nouvelle fois le problème sensible de l’identité "d’une nouvelle génération de Français" explique-t-elle.

Très directe, Amel Bent parle de ses origines maghrébines, de l’attachement quasiment viscéral qu’elle a pour la culture de sa famille et au contraire de la distance qu’elle entretient vis-à-vis de sa nationalité française.

Pas à court de contradiction, la chanteuse rappelle néanmoins qu’elle ne se voit pas un instant aller vivre en Algérie.


Elle profite à fond de la connerie française !




 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu