CHRISTIANOPHOBIE : Alerte pour les Petits Chanteurs à la Croix de Bois... - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

CHRISTIANOPHOBIE : Alerte pour les Petits Chanteurs à la Croix de Bois...

La Parole est à Vous > Vos coups de Gueules > Vos états d'âmes


CHRISTIANOPHOBIE : Alerte pour les Petits Chanteurs à la Croix de Bois : la pression de l'administration les oblige à mettre la clé sous la porte !


Samedi 12 octobre 2013

Le harcèlement contre la manécanterie va-t-il finir par payer ? La dernière contrainte en date prit l'air du coup de grâce : l'obligation imposée par le ministère du Travail de deux journées de repos par semaine de tournée. Autant dire, un concert et ses recettes en moins...

Si rien ne change, les petits chanteurs viennent d'effectuer leur dernière rentrée scolaire. Communiqué du président :

"L’accumulation des contraintes imposées progressivement par la Direction du travail depuis plusieurs années met en péril la viabilité de cette œuvre centenaire de renommée mondiale."

Les recours auprès du ministre du Travail, relayés par des élus de tous horizons, n’ont pas obtenu à ce jour la réponse annoncée.
Dans un contexte économique qui provoque également une baisse sensible de ses recettes, l’association a demandé sa mise en redressement judiciaire, prononcée le 13 septembre 2013.

La manécanterie ne dispose d’aucune subvention publique de fonctionnement pour financer son projet éducatif et permettre aux enfants de chanter à travers le monde leur message de paix.
Ses seules ressources proviennent des concerts, des contributions des parents et de dons ponctuels.
Pour pérenniser son œuvre, cette école de vie unique lance ce jour une campagne nationale d’appel public à dons relayée sur son site. Les donateurs bénéficieront de la réduction d’impôt pour dons aux œuvres".

Merci à "citoyens et Français"

Et pourtant, c’est une institution en France : la formation des Petits Chanteurs à la Croix de Bois existe depuis 1907, et elle perdure au fil des générations.

Mais une décision de l’Inspection du Travail, qui impose deux jours de congés par semaine à ces enfants au lieu d’un précédemment, rend l’organisation de cette tournée plus compliquée
.

Quelle tristesse !

 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu