Clichy sous Bois: police =1 - racaille = 0... - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Clichy sous Bois: police =1 - racaille = 0...

Actualités > Hommages à nos forces de l'ordre...


Clichy sous Bois : police = 1
racaille = 0... Clichy,
deux policiers mis en examen !

Souvenez-vous : Clichy deux policiers mis en examen !

Clichy-sous-Bois : non-lieu requis pour les policiers


Considérant que les charges sont insuffisantes, le parquet de Bobigny a requis un non-lieu pour les deux policiers mis en cause dans la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré, en octobre 2005. Un drame qui avait déclenché trois semaines d'émeutes.

Une décision qui suscite l'"amertume" auprès des familles de victimes. Le parquet de Bobigny a requis vendredi un non-lieu pour les deux policiers mis en cause dans la mort des adolescents Zyed Benna et Bouna Traoré
à Clichy-sous-Bois, en octobre 2005. Un drame qui avait déclenché à l'époque trois semaines d'émeutes dans les banlieues françaises.Il y a presque cinq ans, le 27 octobre 2005, Zyed, 17 ans, et Bouna, 15 ans, sont morts électrocutés dans un transformateur EDF où ils s'étaient réfugiés après une course-poursuite avec des policiers. Un troisième jeune, Muhittin Altun, 22 ans aujourd'hui, était grièvement blessé. En février 2007, deux policiers étaient pour non-assistance à personne en danger. L'enquête était close à la mi-juillet 2009.

"Je me suis prononcée en faveur d'un non-lieu, estimant qu'il ne résultait pas de charge suffisante contre les deux policiers mis en examen et contre tout autre, d'avoir commis le délit de non-assistance à personne en danger", a expliqué vendredi la procureure de Bobigny, Sylvie Moisson. Pour le parquet, les policiers ne savaient pas que les trois adolescents avaient pénétré dans le transformateur.

"Pas de faute disciplinaire ou pénale"

Sur les 18 fonctionnaires de police intervenus sur le terrain ou comme opérateur radio, certains ignoraient le péril encouru et d'autres pensaient que Zyed et Bouna avaient été interpellés, les confondant avec deux autres jeunes. C'est notamment le cas de la policière stagiaire S.K., mise en examen, qui gérait l'opération par radio depuis le commissariat de Livry-Gargan, a indiqué la procureure.

La situation est différente pour l'autre policier mis en examen, S.G. Dans un premier message radiophonique, on l'entendait dire : "Ils sont en train d'enjamber pour aller sur le site EDF, il faudrait cerner le coin". Et, dans un deuxième message : "Je pense qu'ils sont en train de s'introduire sur le site EDF. (...) Ils vont bien ressortir". Et enfin : "En même temps, s'ils rentrent sur le site EDF, je ne donne pas cher de leur peau". Ce policier "s'est rendu à proximité du site EDF, a procédé à des vérifications en montant sur une poubelle pour avoir une vue sur le site et sur un monticule, et il a acquis la conviction que personne n'avait [en réalité, ndlr] pénétré sur le site EDF", a expliqué la procureure pour justifier le non-lieu.

"Ce réquisitoire correspond à ce que j'ai relevé dans le dossier depuis cinq ans", a réagi l'avocat des deux policiers mis en examen, Me Daniel Merchat.
"Aucun fait n'établit de faute disciplinaire ou pénale commis par quelque fonctionnaire que ce soit" a-t-il ajouté.Au moment des faits, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, avait publiquement exclu toute faute policière.


Pour une fois,
La justice ne
donnera pas tort
aux policiers !


Pour une fois enfin, le mot justice donne son entière signification à ce nom si respectable !
JUSTICE, un des piliers, un des bastions de notre République, pourtant si souvent bafouée !

En effet, nous "SOS FRANCOPHOBIE", saluons le courage, la justesse de jugement et l'impartialité de Madame la Procureure de Bobigny, Sylvie Moisson, qui aura prononcé " un non-lieu " à l'encontre des policiers visés dans cette affaire.

Affaire, ou une fois de plus la racaille et leurs familles, tentent d'asséner des coups bas à nos instances judiciaires, à notre République, profitant d'un fait dramatique, afin de victimiser et en foutre une fois n'est pas coutumes, encore pleins la gueule à nos flics, à notre système judiciaire, en un mot et un seul, à notre système, nos institutions tout simplement, aider en cela bien évidemment continuellement, par les mêmes sectes islamo-gauchos francophobes autoproclamées, entité anti raciste - amitié entre les peuples et autres noms qui ne sont que du bidonnage sauce, " on prend les patins de tout ce qui n'est pas blanc ou musulman " !

Et ces parents indignes, haineux de notre pays, de notre justice, téléguidés " au laser " par ces fameuses sectes pseudo anti racistes, afin de faire mouche à chaque fois ! Je me gausse… À l'affût de la moindre erreur de nos policiers, traquant la plus infime faute, l'imaginant même pour la plus part du temps, afin d'obtenir encore et toujours réparation de je ne sais quoi ! De " que dalle ", pour la tune et puis et surtout, ça fout la merde à souhait un peut plus, cela enflamme un pays déjà dans la tourmente d'un terrorisme "interne", intérieur plus exactement, utilisant en cela, " l'autoroute de ces racailles " et leurs violences, qui n'attendent que ça, ou rien même, afin de terroriser, de nuire, de dégrader, d'agresser, d'attenter à la vie de nos compatriotes " mêmes les plus âgés ", tirer à l'arme de guerre sur nos forces de l'ordre (AK47, ça vous dis quelques choses ?!)
Ces pourritures qui n'attendent que d'exprimer leurs aversions la plus totales de nos concitoyens, de toutes nos instances et de notre pays par le biais de la force et de la terreur !
Cela porte un nom :
TERRORISME !

Mais bordel, vos petits sont décédés, foutez-leur la paix, laissez-les donc reposer en paix, bandes de tarés ! Boules de haine vénales que vous êtes ! Mais non, cette haine sans commune mesure de " nos faces de craie " est la plus forte et puis si on pouvait se faire un beau billet d'euro en prime !

Ces gens et tous leurs sublimissimes conseilleurs sont à vomir ! Alors que l'on arrête de nous prendre pour des lapins de trois semaines de grâce…

Bravo encore Madame la Procureure de la République, les pressions on dut être forte, mais vous avez agi en votre âme et conscience !

Au nom de "SOS FRANCOPHOBIE", merci tout simplement !

 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu