De récidive en récidive… Encore des " jeunes "... - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

De récidive en récidive… Encore des " jeunes "...

Actualités > Hommages à nos forces de l'ordre...


De récidive en récidive… Encore des " jeunes ".


Le 19 novembre 2011

Ils se vengent en caillassant la police !


Quatre "jeunes" Castelsarrasinois de 14, 17 et 19 et 27 ans ont été arrêtés, hier, et placés en garde à vue pour un cambriolage en flagrant délit et le caillassage d'un véhicule de police dans la nuit de mercredi à jeudi.
Il est près de 13 h 30, mercredi, lorsqu'un riverain de l'impasse des Tilleuls - une rue qui donne sur le parc de Clairefont et qui est au cœur du quartier de Cassenel - alerte le commissariat pour un cambriolage en cours dans une résidence.
Une patrouille de police se rend promptement sur les lieux. À leur arrivée, les cinq individus visiblement bien rôdés à ce genre d'exercice, ont toutefois le temps de prendre la fuite. Non sans avoir pris avec eux une partie du matériel électroménager, des bijoux et des valeurs qui se trouvaient à l'intérieur de la villa. Aussitôt, un vaste dispositif mobilisant une partie de l'effectif de l'hôtel de police sous le commandement du commandant Francis Rapin quadrille le quartier pour tenter d'appréhender le quintette de cambrioleurs.
Dans le même temps, le témoin du cambriolage reconnaissait sur le fichier photo de la police u
ne partie des protagonistes de ce vol avec effraction. Des délinquants très défavorablement connus de la justice et du commissariat. Des informations précieuses qui permettaient aux enquêteurs du capitaine Guillaumon d'arrêter en fin d'après-midi deux des cinq cambrioleurs "présumés". Un Castelsarrasinois de 14 ans et un autre de 17 ans qui étaient placés en garde à vue et passaient la nuit en cellule.


Un véhicule de patrouille pris à partie dans la nuit

Des arrestations qui visiblement n'étaient pas au goût de certains membres de la famille des délinquants. Durant la nuit, en effet, un groupe de mineurs s'en prenait vivement en projetant des cailloux sur un véhicule de police qui patrouillaient dans le quartier de Cassenel.

Un appel anonyme précieux
Une nuit agitée qui n'empêchait pas les fonctionnaires de poursuivre leurs investigations pour cueillir les autres membres de cette bande. Hier matin, c'est finalement un témoin anonyme qui donnait par téléphone le signalement du plus âgé de la bande. Des renseignements une fois encore qui permettaient son interpellation. Placé en garde à vue, cet individu de 27 ans était rejoint un peu plus tard dans la journée par un autre de ses acolytes de 19 ans. Hier soir, les bureaux d'auditions du boulevard du 4- Septembre ne manquaient donc pas d'activité.
De facto les quatre mis en cause bien identifiés par l'un des témoins du cambriolage, niaient tous en bloc les faits qui leur étaient reprochés.


Source : la depeche.fr


 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu