Doaa Lapidée ! - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Doaa Lapidée !


Doaa, la jeune fille Kurde a été tuée !


Irak - Kurdistanle 7 avril 2007, une jeune fille kurde pour avoir aimé un jeune arabe, a été tué par sa famille (kurde yazidi - zoroastrien) en collaboration des forces de l'ordre à Bashegheh près de Mosel. Nous avons reçu le 27/04/07 les images de cette scène d'horreur qui avaient été enregistré par un téléphone portable.

(Attention ! certaines scènes de ce film peuvent ètre insoutenables!!!)


Doaa, la jeune fille de 17 ans a été tuée pour avoir aimé !
Doaa, n'a pas été seulement assassinée mais aussi lapidée !
Non, elle a été foulée au pied !
Doaa a été mis en morceaux !

Nous sommes en Irak.
Nous sommes au Kurdistan irakien.
Ici, sous la "démocratie" américaine et l'état kurde, les hommes librement et en plein sécurité, mettent en morceaux leurs filles et leurs jeunes femmes.
Ce soir c'est le 7 avril 2007. Le cadavre de Doaa est encore dans la rue et les hommes de Bashegheh, tranquille, fiers et tête haute pour avoir sauvé l'honneur de la famille, dorment.

Les chefs de la tribu kurdes yazidi, ont prié avant d'aller se coucher. Ils ont remercié le seigneur d'avoir apporté la démocratie américaine à l'aide des bombes afin qu'ils puissent exercer en plein sécurité leurs traditions et leurs mentalité misogyne. Amen !

Les chefs des partis politiques kurdes sont rentrés à leurs cabinets afin de confirmer dans les prochaines réunions avec les bandes religieuses, fondamentalistes et nationalistes que les américains étaient la pour assurer la démocratie pour propager la culture misogyne et la haine religieuse.

Les dirigeants kurdes remerciant cette démocratie sont rentrés à leurs cabinets. C'est une véritable démocratie "la liberté" Tous les misogynes sont libres pour condamner les femmes rebelles à des peines capitales et exécuter cela en plein liberté

Ici, c'est Kurdistan. Le corps des femmes et le champ de batailles de guerres des tribus et religieuses. L'état kurde n'hésite pas une seconde. Le corps des femmes est le prix du pouvoir politique des hommes.

Aujourd'hui c'est le samedi 7 avril. Aujourd'hui c'est le dimanche 8 avril. Les femmes activistes des Organisations "Gouvernementale" murmurent ensemble. Elles ont entendu les cris de Doaa, quand son petit corps a cassé sous des coups de cailloux et bottes. Elles ont entendu la voix cassée de cette jeune fille rebelle quand les hommes militaire et les hommes de la tribu, lui ont retiré sa jupe pour tuer son corps et sa dignité.

Peut-être ces organisations "gouvernementale" ont eu de la peine mais n'ont pas pu s'exprimer. Peut-être leurs maris, qui sont souvent des autorités de l'état kurde, leur ont demander de se taire devant ces crime font partie de vos tâches. Le financement de vos organisations sont pour renforcer l'état kurde et la propagande pour la "démocratie" américaine. Et les femmes honnêtes des ces organisations inventées de toute pièce par les américains, ont cédé et choisi le silence.

Les médias kurdes n'ont rien dit. La télévision a diffusé toute la soirée la danse kurde yazidi. Visiblement le soir du 7 avril un fantôme a fait disparaître du bureau de l'information de la télévision l'information concernant Doaa.

Il a fallu plus de 20 jours pour que Doaa puisse nous faire entendre sa défense. Aujourd'hui elle à nos côtés. Elle nous regarde toutes afin que nous transmettions son cri à la population progressiste dans le monde

A partir d'aujourd'hui, 7 avril 2007, le nom de toutes les femmes qui sont victime d'un meurtre d'honneur est Doaa. Doaa est le nom secret de centaines de femmes qui depuis l'arrivé au pouvoir de l'état kurde, sous le soutien de l'armée américaine, ont été victimes des meurtres d'honneur.

Les accusés ;

  
La famille et le tribu de Doaa, métamorphosés par la religion et la culture de l'époque de
     renaissance-la matraque de la classe dominante au Kurdistan

  L'état kurdele représentant du parti qui a assisté dans la réunion du tribu pour condamner
     Doaa. Les forces de l'ordre, a qui Doaa s'était réfugiée, l'ont reconfié à sa famille, ensuite lui
     ont donné des coups de botte et complété les coups de cailloux. Ils ont bien accompli leur
     mission de préserver le système
     réactionnaire.

  Les autres forces politiques locales les fondamentalistes islamistes sunnite et chiites qui avec
     les partis kurdes, partisan des Etats-Unis, ensemble pour renforcer la culture arriérée et les
     relations économiques politiques réactionnaires, développe le terrain pour les meurtres
     d'honneur. Ils ont bâti leur château sur les cadavres des femmes.

  Les forces impérialistes occupantes. Ils sont comme une machine de mort, où ils mettent les
     pieds, dans n'importe quel coin de proche orient, donne une place importante au monstre
     misogyne et au système patriarcal. Ils les lâchent comme un chien enragé vers les femmes.
     Ce système détruit complètement les peuples.
Ils ont propagé une telle ambiance
    que meurtre pour l'honneur de la famille devient la fierté de la population. Oui,
    bienvenu au "Orient démocratique" !

 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu