Drancy : un policier chargé de protéger l'imam... SOS FRANCOPHOBIE - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Drancy : un policier chargé de protéger l'imam... SOS FRANCOPHOBIE

Actualités > Hommages à nos forces de l'ordre...

Drancy : un policier chargé de protéger l'imam se tire dessus par accident !


Vendredi 30 janvier 2015


C'est une drôle de mésaventure qu'a vécue, jeudi 29 matin, un policier affecté à la protection rapprochée de l'imam de Drancy (Seine-Saint-Denis). Ce fonctionnaire, rattaché au service de la protection (SDLP), en charge de la garde des hautes personnalités considérées comme menacées, s'est tiré par accident une balle dans la jambe.

Les faits sont survenus alors que le fonctionnaire se trouvait sur le parking du commissariat de Drancy. Selon les premières investigations, il semblerait qu'il ait actionné par erreur son pistolet-mitrailleur MP5, qui se trouvait dans un sac, avant de se tirer une balle dans la cuisse.

Rapidement pris en charge par les secours, il a été évacué vers l'hôpital le plus proche mais ses jours ne sont pas en danger. «La balle a traversé la jambe sans toucher l'artère, confie une source proche de l'affaire. Il semble que le tir soit parti alors qu'il n'avait pas enclenché le cran de sûreté de son arme».


Merci au parisien.fr


Faut-il en rire ou en pleurer ?
Les policiers du SPHP, les supers-flics de la protection rapprochée théoriquement, faire une telle bourde me laisse pantois… Mais waouh, bosser avec du HK MP que du bonheur…
Aussi, je ne peux m'empêcher de me poser la question suivante; et si un tiers s'était trouvé à la place de la jambe du policier gaffeur, que ce serait-il passé ? Qu'auraient raconté les patrons de la police afin de dédouaner le super policier rattaché au service de protection des hautes personnalités (SPHP) ?! Inutile de vous dire qu'une balle de 9mm Parabellum collé dans un corps, fait du dégât, quelle chance inouïe pour ce malheureux policier que la balle n'est fait que rentrer et sortir, sans toucher de partie vitale. J'imagine que, hors mis les joues rougies par un peu de honte, une belle peur a dû envahir notre policier…
Mais l'erreur est humaine et la perfection n'existant pas, là est une preuve que même le meilleur ne sera jamais un prix d'excellence, la perfection un doux dream-day pour ceux qui s'en pense doter.
Un peu d'humilité serait la bienvenue pour bien des gens, belle leçon en tous cas.
Je souhaite un bon rétablissement à ce policier et que cette mésaventure permette aux divers spécialistes notamment dans ce domaine de la PR, de se remettre en question !


 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu