Faussaires et semeurs de haine… - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Faussaires et semeurs de haine…


Faussaires et semeurs
de haine…


Le 11 octobre 2011

Depuis des lustres, il est "de bon ton" de diaboliser le Front National. Méthodes peu enviables et rabaissantes pour leurs auteurs... Gilbert Collard, qui s'est rapproché du mouvement de Marine Le Pen en a vite fait les frais. C'est "petit".  Me Collard nous raconte...

Merci à FDF

"D'abord et avant toute chose, je tiens à vous alerter sur un texte islamophobe, franchement dégueulasse, qui circule sur internet et qui m'est attribué. Il s'agit d'un faux ! Je n'en suis pas l'auteur. J'ai déposé plainte pour usurpation d'identité et usage de faux. C'est la deuxième fois, c'est la deuxième plainte. Ces méthodes en disent long sur la rage de nos ennemis qui veulent fabriquer du raciste là où il n'y en a pas, qui n'hésitent pas à exaspérer les tensions, à utiliser comme instrument un racisme inventé, fabriqué de toutes pièces pour alimenter leur boutique de propagande anti raciste. C'est ignoble et cela en dit long sur l'exploitation que " les belles âmes " font de l'anti -racisme. Elles inventent du racisme dans leurs usines morales pour pouvoir le combattre, quitte à jouer les faussaires, à colporter des ignominies durables qui salissent une communauté que je respecte, en me blessant au plus profond de moi-même dans mon respect pour autrui.
Ces faux, ces usurpations d'identité relayent la propagande politique des Darmon,  Ruquier,  Madénian,  qui cherchent par tous les moyens- le ricanement,  la caricature, le  mensonge, l' outrance- à accréditer l'idée vide qu'on est forcément xénophobe parce qu'on a rejoint Marine Le Pen. Le racisme est un crime, et attribuer, sous couvert d'un faux ou d'une formule forcément drôle, dans une émission de télévision ou sur internet, ce crime inventé à autrui, est l'aveu d'une exploitation commerciale de l'anti racisme, du mépris de la personne victime potentielle des vrais racistes, dont on se sert à des fins électoralistes. Ils s'inventent des racistes, fabriqués de toute fausse pièce, pour exister dans leur posture d'imposteurs. Ces textes ignobles qu'on m'attribue au risque de provoquer la haine d'une communauté contre moi et les miens, la colère de certains, la violence d'autres, à un but : diaboliser, même si le diable habite l'âme sournoise des falsificateurs ! Confirmer dans l'opinion qu'on est " des fils de pute ! ", " des bras droits d'Hitler ",  " des collabos " ; ce fonds de commerce utilise les ustensiles de la propagande du bouc émissaire : on est là, habillé de racisme par la confection sur mesure Ruquier faussaire et compagnie aérienne Darmon. Les mal-logés, les mal- payés, les maltraités, les humiliés, les laissés pour compte,  les violentés, les exploités peuvent souffrir tranquilles, les victimes du racisme, toutes les victimes, du blanc au noir, sont défendues (enfin pas toutes, on sélectionne)  par les vengeurs en onde. C'est facile ! Ça ne coûte que le mal qu'on fait à autrui, que le mensonge et la falsification.

Tant pis si je les prive de leur goûter : je hais le racisme, forme suprême de la connerie ! Mais je hais tout autant les exploiteurs du racisme, qui entretiennent le mal qu'ils seraient censés éradiquer, pour diviser la France et empêcher qu'on dise la vérité sur la situation du pays.
Vous vous en rendez compte, ils en sont à faire des faux ! Il serait temps que les populations comprennent qu'on les manipule, qu'on les trompe, que notre Nation, l'une des plus accueillantes, n'est pas raciste, mais seulement épuisée moralement, financièrement, et qu'il faut chercher des solutions, dans la dignité de tous, avant l'orage que les météorologues de la morale auront laissé venir sous leur parapluie de prêchi-prêcha. Ils font comme si le monde n'avait pas changé, comme si les combines politiques de la consanguinité entre droite et gauche marchaient encore, comme si la dette n'était pas la sœur jumelle de la banqueroute d'ancien régime, comme si l'impôt aggravé ne tuait pas les peuples jusqu'au sursaut furieux de l'agonisant, comme si l'abandon de toute souveraineté était indifférent aux orphelins de la grandeur, comme si l'insécurité, la délinquance chronique n'empoisonnaient pas la liberté de tous les jours, comme si la mondialisation, l'ultra libéralisme, la loi des marchés, la mainmise des banques ne réduisaient pas en esclavage un pays dépossédé de lui-même et en recherche désespérée de fierté. Ils font comme si les milliards qu'ils jettent par les fenêtres de l'euro, ils ne les prenaient pas dans nos poches. Comme si la générosité d'un peuple envers le monde entier n'avait pas sa limite dans les privations que ce peuple doit s'imposer jusqu'à en crever. Le monde a changé, eux, les bien-pensants, ne changent pas, englués dans les confitures du pouvoir à manger des brioches pendant que le peuple manque de pain. Brioches, servies sur les plateaux de télévision, qu'ils trempent, pour être irréprochables, dans les tasses de chez Hermès de l'anti racisme. Les corps des autres s'épuisent, mangent mal,  tremblent, s'angoissent, ne sont plus soignés, mais, eux, ils ont l'âme belle…"

Gilbert Collard


Le petit mot de
"Sos Francophobie"


Comme nous le disons bien souvent, ce sont certaines petites gens, ou "étrons" chacun choisira, sans oublier ces entités "pseudo antiraciste ", dont souvent nous mettons en avant qu'elles "inventent des faits d'un racisme inexistant" en faveur de nos amis maghrébins, bref ! Musulman quoiqu'il en soit !!!

Eh oui ! Racisme à sens unique nous amenant "obligatoirement " à l'équation simplissime et simplisme, de l'antiracisme à sens unique également… Simple comme bonjour !
Le raciste ne peut toujours être que blanc, de type européen, donc Français dans notre cas et surtout non-musulman. Quant à la "p'ov" victime ne peut quant à elle toujours qu'être de confession musulmane, arabophone, mais surtout pas européenne, Française… Mais bon cela est rentrée dans les mœurs, donc pourquoi ce casser la tête à réfléchir sur ce qui nous est imposé. Système de la pensée unique, flirtant avec tous nos "gentils bobos bien-pensants", super Dhimmis, collabos et traitres à notre nation…
Cette secte gauchisante, est prête à tout les stratagèmes via quelques imbéciles agitateurs qu'elle a hypnotisés, afin d'arriver à son dessein ; "LE POUVOIR " ! Et certains de ces C….S se croyant intelligent, se prenant pour des vedettes, ne sont en réalité que de tout petits étrons nauséabonds tentants de se faire connaître, via un buzz à deux centimes d'euro…

Eh oui "CAMARADE ", si aujourd'hui tu ne défèques pas sur le FN ou n'insultent pas ces électeurs, alors tu ne perces pas, mais si à l'inverse tu es un sombre inconnu tel que cet abruti inculte de Madénian sois disant humoriste que je ne connais ni d'Eve ni D'Adam !
(Même en cherchant sur le net il ne se dit pas grand-chose sur cette vomissure inculte, auto proclamée "humoriste ") !
Quant à des Ruquier et compagnies je ne préfère même pas commenter, j'aurai peur de tomber dans la "bassesse des mots"

Donc les sectaires, les frères du grand dogme gaucho, n'on pas pigé que ce n'est pas parce que tu es de pensées FN que tu es obligatoirement d'extrême droite ou un pseudo "Hitler", ou je ne sais encore quoi comme niaiseries… quoique pour tous les ignares de gauche, Hitler était "national-socialiste" - je m'abstiendrai de parler de Staline et de ces trente-trois millions de morts au minimum, je me tairais sur Franco, Pinochet, Mao et ses 80.000 morts etc. Alors que tous ces imbéciles gauchisants caviardisant donneurs de leçons, intellectuels du dimanche, revoient leur histoire, mais bref !

Nous "Sos Francophobie", sommes apolitiques, mais ne pouvons nous taire et ne pas dénoncer la bêtise à son paroxysme dont nous faisons le constat et force est de constater que la gauche nous amène droit à "la mort", un dénommé Mitterrand ayant ouvert "les hostilités" !

Bon, arrêtons-nous là, il est préférable !

En tout cas et là, nous rejoignons Maîre Collard, il y a tant et tant de fausses choses dites et vomis afin de "diviser pour mieux régner" comme le disait un certain Machiavel. Et puis cela permet également de fustiger et discréditer encore plus les partis tel le FN.
Et l'andouille de Besancenot, n'est t'il pas dangereux lui ? Ce singe qui soutient la francophobe, la pire des xénophobes qu'est Houria Bouteldja !!! Aujourd'hui aimer son pays est synonyme de "racisme primaire" pour tous ces demeurés endoctrinés !

Au procès de Limoges du décérébrés qui joue au football avec notre code pénal, alors que nous sortions du TGI, des types du FN furent agressé par une espèce de soixante-huit tard sur le retour, queue de cheval, crado à souhait, alcoolisée à souhait, peut être plus… Ce décérébré du bocal hurlait des tas d'insultes et en venait aux mains… Les types du FN eux, on laissés ce dingo faire son sketch, de façon calme et sereine, voilà ce que représente pour nous la secte gauche; désolé, mais force est de le constater ! Un tas de gens complètement endoctrinés qui n'on qu'œillères…
Les vrais cocos, les vrais socialistes, ceux qui on leurs cœurs impliqués dans leur cause je les respecte.
Les autres ne sont que des "zombis", tombés sous le joug de gourous qui ne leur racontent que la messe dans toutes les langues - le mensonge, la connerie à son état le plus pure, la sublimation de ce qui ne peut exister, l'utopie qu'ils déguisent en réalité, mais que toutes ces andouilles hypnotisées croient dur comme fer, bref ! Le top…

Nous souhaitons en tout cas que Maître Collard puisse obtenir réparation et que les auteurs collabos soient punis avec force et vigueur comme il se doit !

Jonathan
Sos Francophobie


 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu