L'affaire Al Dura... - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

L'affaire Al Dura...

La Parole est à Vous > Vos coups de Gueules


Affaire Mohammed
al-Doura:


Nous reviendrons sur cette pénible affaire de "l'un des mensonges" les plus terribles, grâce au suivi de l'enquête menée d'arrache-pied par Mr Philippe Karsenty que nous remercions pour son professionnalisme, sa pugnacité, sa clarté d'esprit et sa totale impartialité !

Samedi 28 janvier 2012


Souvenez-vous, ces images terribles qui firent le tour du monde,  part belle aux rigolos de France 2, se jouant de "la mort" d'un petit garçon !


L'affaire Al Dura, nom de ce gamin soi-disant tué par l'armée israélienne lors d'un échange de tir en septembre 2000, né du reportage bidon diffusé le 30 septembre 2000 par France 2, par l'intermédiaire de son journaliste menteur, Charles Enderlin, basé sur des images de son caméraman tama abu ramah, le manipulateur pro-palestinien...

[Télécharger la vidéo Ici...]


Pour tout savoir sur cette affaire : [C'est Ici...]

Rejet du pourvoi en cassation ici, en date du 17 novembre 2011 :

[Télécharger le PDF Ici...]

Affaire Mohammed al-Doura:

le directeur de Media Ratings relaxé en appel

AP | 21.05.2008 | 14:23


Texte repris du site Nouvel Obs.com

La cour d'appel de Paris a relaxé mercredi Philippe Karsenty, directeur de la l'agence Media Ratings, poursuivi en diffamation par le correspondant de France-2 à Jérusalem, Charles Enderlin, qu'il avait accusé d'avoir "mis en scène" la mort d'un petit Palestinien sous les balles israéliennes, en 2000.

En première instance, en octobre 2006, M. Karsenty avait été condamné à 1.000 euros d'amende. Lors de l'audience, le parquet général avait demandé la confirmation de cette peine en estimant qu'il n'y avait pas eu "d'enquête sérieuse" du directeur de Media Rating.

Mercredi, "la cour a estimé que M. Karsenty avait exercé sa libre critique face à un pouvoir, celui de la presse", a déclaré son avocat, Me Patrick Maisonneuve, ajoutant que la cour avait "retenu la bonne foi" de son client.

L'arrêt de la cour d'appel n'était pas disponible mercredi.

Les images de France-2, diffusées le 30 septembre 2000 dans le journal de 20h, avaient fait le tour du monde. On y voyait le jeune Mohammed al-Doura, 12 ans, mourir dans les bras de son père sous une rafale de balles. Selon les commentaires du journaliste, les tirs étaient israéliens.

Le garçon est vite devenu un martyr dans le monde arabe et plusieurs attentats anti-israéliens ont été commis en son nom. De nombreuses voix se sont cependant élevées pour dénoncer le reportage, parlant d'une conspiration dirigée contre l'Etat hébreu.

Sur le site web de son "agence de notation des médias", Philippe Karsenty avait exigé, en novembre 2004, la démission de Charles Enderlin et de la directrice de l'information de France-2, Arlette Chabot. Il affirmait que le journaliste avait diffusé "un faux reportage" dans lequel on aperçoit "une série de scènes jouées". Philippe Karsenty en concluait que le reportage sur la mort du petit Mohammed était "une pure fiction" et une "imposture médiatique".

Des propos réitérés lors de l'audience devant la cour d'appel de Paris. Il avait cependant estimé que le correspondant de France-2, qui se trouvait à Ramallah au moment des faits, avait été trompé par son cameraman présent sur place. Charles Enderlin avait, quant à lui, assuré celui-ci de sa "confiance totale".

© Associated Press



En Conclusion:

Les journalistes de France 2 sont de très mauvais metteurs en scène 1re remarque, la seconde concerne leur engagement politique plus que déplorable, des Pro-Palestiniens à l'évidence !
Le code de déontologie de nos journaleux, en prend encore un sacré coup dans les ailes, questions d'habitude, presque un rituel chez nos journaleux pouilleux !

Bravo les rigolos, pour votre partialité, le besoin de créer "le buzz"... Ah oui, vous en avez pris des sous sur la mort de ce gamin, bande de pourris – vous n'avez pas notre respect sachez le, vous n'êtes que de toutes petites gens !

Toutefois, un  réel bravo et un grand hommage un homme de métier et exemplaire, merci à vous Mr Philippe Karsenty, directeur de la l'agence Media Ratings ! Belle leçon que vous donner là à toutes ces crapules de l'information engagées, merci à vous de faire votre travail avec la plus grande impartialité, un professionnalisme exemplaire et une pugnacité que nous Sos Francophobie mettons à l'honneur, nous admirons le courage de ceux qui se battent pour la vérité et la justice, la véritable, vous avez notre respect le plus sincère !

Pour en savoir plus; Philippe Karsenty présente sa démonstration de la mise en scène du reportage diffusé par France 2, le 30 septembre 2000, prétendant montrer la "mort en direct " de l'enfant palestinien ! Pour la Partie A cliquer Ici... et pour la partie B cliquer là...

Bien à vous.


Pour Sos Francophobie


Le président – Jean-Michel                                                                                                         
 

 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu