La dernière forfaiture de Hollande… - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

La dernière forfaiture de Hollande…


La dernière forfaiture
de Hollande…


Vendredi 16 mars 2012

Mais il y en aura d'autres, jusqu'aux élections...

Si l'on écoute Flamby, tout le monde va pouvoir devenir Français. Et ce sera d'une facilité honteuse. Ce qu'il prévoit de faire,
c'est forcer les vrais Français à quitter leur pays. Indéniable...

Je ne connais pas beaucoup de français qui vont aller voter pour ne plus l'être à court terme; et vous?

On prépare nos valises ou on vote Marine?


Je l'ai vu à la télé haranguer une foule, dans je ne sais plus quel rassemblement, hier soir. Il m'a fait penser, grâce à sa gestuelle et à son timbre de voix, à un certain petit nerveux à mèche et moustache qui, le siècle passé, a failli mettre le monde entier à feu et à sang...

Je vous assure, Hollande m'a fait peur...

Merci à JB


VOICI  LA TOUTE NOUVELLE   "POMPE ASPIRANTE "  trouvée par Hollande
EN TERMES CLAIRS : IL SUFFIRA AUX FAMILLES ETRANGERES  D'ENTRER  EN FRANCE    AVEC DES ENFANTS    POUR DEVENIR INEXPULSABLES   QU'ELLES SOIENT OU PAS  EN SITUATION REGULIERE  -   

Voilà Hollande   qui fait la course  aux voix,   mais  à  quel prix  ????  Qui paiera ?????
Il convient de ne pas se voiler la face   (si j'ose dire)  une fois de plus.

Merci à JC JC...

François Hollande s'est engagé, s'il était élu à l'Elysée, à ne plus placer, dès le mois de mai, les enfants d'immigrés clandestins en centre de rétention, dans une lettre à des associations consultée mercredi 14 mars par l'AFP.


.
Source
: le monde.fr

"Je veux prendre l'engagement, si je suis élu à la présidence de la République, à mettre fin dès mai 2012 à la rétention des enfants et donc des familles avec enfants", écrit le candidat socialiste. Dans ce courrier daté du 20 février, M. Hollande répondait à l'Observatoire de l'enfermement des étrangers (OEE) et au Réseau éducation sans frontières (RESF) qui ont lancé le mois dernier une pétition "pour que cesse immédiatement et définitivement l'enfermement des enfants et mineurs étrangers".

"Des alternatives existent, comme l'assignation à résidence. De nouvelles solutions pourraient être imaginées, en concertation avec l'ensemble des acteurs concernés (magistrats, associations, avocats) afin de déterminer les choix les plus adaptés aux situations réelles", suggère M. Hollande.

Selon lui, "la protection de l'intérêt supérieur des enfants doit primer, comme nous le rappellent de nombreuses conventions internationales que la France a signées, et en particulier la Convention européenne des droits de l'homme et la convention internationale de l'enfant".

500 MINEURS EN RÉTENTION EN 2010.

Selon un rapport (disponible en PDF) publié fin 2011 par cinq associations (Assfam, Cimade, Forum réfugiés, France Terre d'Asile et Ordre de Malte), 500 mineurs, dont "356 enfants accompagnés d'au moins un de leurs parents (178 familles)", ont été retenus en 2010 dans les centres de rétention administrative (CRA) où sont placés les étrangers en attente de reconduite. Parmi eux, 86 % étaient âgés de moins de 13 ans.

S'agissant des enfants placés en zone d'attente où sont maintenus les étrangers arrivés irrégulièrement à la frontière, M. Hollande s'est seulement engagé à la recherche de "solutions adaptées" parce que "le contrôle de nos frontières et de l'entrée sur notre territoire reste évidemment nécessaire".

"La responsabilité m'oblige à dire que, pour les étrangers dont la situation est irrégulière et ne correspondra pas à une régularisation possible, des procédures d'éloignement seront réalisées" mais "dans le respect du droit et non pas dans le cadre d'objectifs chiffrés de façon absurde et dangereuse", a affirmé M. Hollande.

 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu