LA NORVEGE EXEMPLAIRE... - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

LA NORVEGE EXEMPLAIRE...

La Parole est à Vous > Vos coups de Gueules > Vos états d'âmes


La Norvège n'a pas 3... Mais 1000 fois raison ! Réciprocité ou rien !


Vendredi 25 juillet 2013

LA NORVEGE EXEMPLAIRE...


Est-ce le prélude à une prise de conscience réaliste de l'Europe ?

La France suivra-t-elle cet exemple ? Pour le moment, c'est passé sous
silence.

Pas de mosquée saoudienne en Norvège, tant qu'il n'y a pas de liberté
religieuse en Arabie Saoudite !


Le gouvernement saoudien et de riches donateurs privés d'Arabie Saoudite,
voulaient financer des mosquées en Norvège à hauteur de dizaines de millions
d'euros.
Légalement, ils en ont le droit; conformément à la loi norvégienne il est
permis aux pays étrangers de soutenir financièrement les communautés
religieuses, mais vu l'importance de ces sommes, le gouvernement doit
approuver le financement.
Or, le ministère des Affaires étrangères vient non seulement de refuser
d'approuver ce financement, mais il a également répondu au Centre islamique
Tawfiq, qu'il serait "paradoxal et contre nature d'accepter le financement
venant d'un pays qui n'accepte pas la liberté religieuse."


Le ministre norvégien des Affaires étrangères Jonas Gahr Støre a déclaré au
journal VG:

" Nous aurions pu simplement dire non, le ministère n'approuve pas, mais
nous avons profité de l'occasion pour ajouter que l'approbation serait
paradoxale, tant que vouloir établir une communauté chrétienne en Arabie
saoudite sera considéré comme un crime ".


Encore une nouvelle qui nous parvient par le net. Elle est pourtant
transmise par toutes les agences de presse, mais probablement sur une
fréquence que le service audiovisuel national français ne reçoit pas......


Alors parlons en !

Je rajouterais que pour toutes les relations avec les pays étrangers devrait
être mis en place le principe du parallélisme des formes.

Nous n'appliquons en France, pour les émigrés d'un pays, que ce qui est
appliqué dans leur pays d'origine pour les français qui y vivent, à tous les
niveaux, allocations diverses, sécurité sociale, chômage, retraite, soins
médicaux gratuits, etc. Cela aura immédiatement comme intérêt de faire
baissé notre déficit.

Il y a d'autre part deux sortes d'émigrés, ceux qui ont un réel désir de

travailler et qui le prouvent, ils doivent avoir les mêmes droits que les
français qui travaillent.


Le droit de vivre en France devrait être conditionné par l'obtention d'un
contrat de travail dans les trois mois de leur arrivée sur le sol français,
Sinon ils sont renvoyés dans leur pays d'origine. Toute interruption du
travail de plus de trois mois mettrait un terme au droit de séjour sur le
sol français, sauf si le travailleur a atteint l'âge de la retraite et qu'il
a travaillé plus de 10 ans en France. Les retraites devraient être soldées
sur une base à définir, au moment du départ de France, pour retourner ans le
pays d'origine ou pour aller dans un autre pays, cela évitera de payer des
retraites à tant de centenaires...

Je suis sûr que ces simples mesures feraient économiser quelques milliards
par an à La France.


A une période où nous battons tous les records de chômage, sans vouloir
faire de racisme, nous devons donner la priorité pour le travail en France,
aux français de toutes origines, avant de nous préoccuper des étrangers.
Réglons d'abord nos problèmes, et si nous en avons les moyens, après nous
pourrons nous pencher sur la misère du monde.


Voilà ce que j'aimerai entendre dans la bouche de nos politiciens de droite
ou de gauche, en cette période où l'on demande au peuple de faire des
efforts pour redresser la situation de la France.


Merci à SOA

 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu