Lettre ouverte à Madenian, l'inconnu ! - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Lettre ouverte à Madenian, l'inconnu !

La Parole est à Vous > Vos coups de Gueules


Lettre ouverte à
Madenian, l'inconnu !


Monsieur,

Je vous trouve quelque peu intolérant, insultant et irrespectueux envers des gens que vous ne connaissez aucunement !
Le vote et les idées de chacun appartiennent à chacun et se respectent, quand bien même l'idéologie serait différente de la vôtre ! (Démocratie, liberté de la pensée... soit le contraire de vous) !
Si vous pensez faire le buzz et que l'on parle de vous, c'est réussi. Je suis apolitique, et TOLERANT, vous êtes l'opposé de ce que vous voulez faire croire que vous êtes et de ce que j'aime, les gens comme vous me son rédhibitoire et me donne envie de vomir !

Et si les gens qui ne sont pas dans votre camp vous traitaient "de sale pute de gaucho ". C'est tellement facile lorsque vous les nantis, habitants les beaux quartiers que de critiquer. Mais insulter les gens pour leurs idées quel quelles sont s'appelle de la dictature, du totalitarisme, vous savez, comme vos amis Pinochet, Staline, Hitler le grand social nationaliste, bref ! Vous ressemblez à tant et tant de ces pourritures. Vous n'êtes qu'un "étron nauséabond" et c'est par le comportement sectaire et dogmatique de gens tels que vous que le monde va mal et que notre pays cours à la "catastrophe" !

Vous êtes mû par la haine et l'intolérance, vous êtes aux antipodes de la démocratie, principe premier républicain de notre nation.
Vous êtes pathétique et si peu drôle, je ne vous connais pas, ni ce que vous faites, j'ai regardé sur le net, il parait que vous êtes humoriste, ha bon !

Vous n'êtes qu'un triste sire inconnu… Sachez que vous n'êtes pas le premier à insulter les électeurs du front national, donc s.v.p., tâchez d'innover, mais à la vue de votre QI d'huitre, je ne pense pas que votre carrière aille bien loin !

Voyez-vous, je vous écris avec mon adresse mail réelle, je n'ai aucune crainte de personne et encore moins de tristes sires tels que vous ! Je n'ai ni Dieu ni maitre, contrairement à vous…

Je vous plains et compatis à votre bêtise qui n'a d'égal que votre haine !
Tellement facile pour un "gugusse" tel que vous de crier votre haine et votre intolérance, mais face à face, les yeux dans les yeux devant ces gens que vous ne respecter pas et ce, sans aucune raison, vous feriez dans votre culotte, vous n'êtes qu'un pleutre dénué de tout attribut…

Ce son des gens tels que vous qui donné naissance aux extrêmes, droite gauche (comme vous d'ailleurs…), j'ai passé ma vie à l'étranger, notamment sur le continent de Jacques Foccart, et j'ai appris la tolérance, le sang de chaque être humain coule rouge !
Allez triste garçon, je vous laisse à votre haine, votre intolérance, votre discrimination si "positive" !

Salut petit Staline…

Jean-Mi



 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu