Qui est Houria Bouteldja ? - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Qui est Houria Bouteldja ?

Actualités > Francophobie exemple !


Qui est Houria Bouteldja ?


Qui se cache derrière cette jeune maghrébine Houria Bouteldja, qui insulte les Français-Blancs de sous-chiens, ne cachant nullement sa Francophobie et sa haine manifeste de nôtre pays, de ces citoyens et de tant d'autres choses ?
Mais qui est donc cette Houria Bouteldja, qui prône le bon droit et soutient les actions terroristes de ses "amis du Hamas et du Hezbollah" ?

Sa Biographie

Houria Bouteldja, née en Algérie en 1974 est porte-parole du mouvement des Indigènes de la République.
Après des études de langues étrangères appliquées anglais-arabe, Houria Bouteldja participe en 2003 à la fondation du collectif féministe "les Blédardes", en réaction au collectif Ni putes ni soumises. Au sein d'un autre collectif, Une école pour tous et toutes, elle s'oppose à la loi sur les signes religieux à l'école, considérant l'interdiction du port du voile comme une pratique " néo-coloniale ", voire comme une nouvelle " Affaire Dreyfus ".

Elle est à l'initiative de l'Appel des indigènes de la République paru en janvier 2005 et est porte-parole du mouvement des Indigènes de la République où elle poursuit son action contre ce qu'elle nomme le " continuum colonial " qui serait une persistance, plus ou moins inconsciente, d'une ségrégation spécifique, conséquence de l'ordre colonial ancien ".

Elle se fait connaître du grand public français par sa dénonciation de l'islamophobie dont seraient victimes les Français de confession musulmane issus de l'immigration d'Afrique.

En 2006, dans un pamphlet intitulé " Les habits neufs du Doriotisme ", elle dénonce ce qu'elle considère comme les " inclinaisons nationales-populistes d'un certain nombre d'acteurs de la gauche française ", notamment au sein de la rédaction de Charlie hebdo.

Lors de la nomination en juin 2007 de Fadela Amara, présidente de l'association Ni putes ni soumises, au secrétariat d'État à la Politique de la Ville, elle déclare qu'il s'agit d'une " promotion à l'islamophobie et au racisme".


Polémique liée à l'utilisation du terme  
"sous-chien" ...


Invitée régulière de l'émission de télévision Ce soir (ou jamais !) diffusée sur France 3, elle fait usage dans une émission de juin 2007 du néologisme "souchien" pour désigner les " Français de souche ", les " blancs " :

" On met toujours la focale sur les quartiers populaires [...] en déficit de connaissance, de conscience politique, il faut les éduquer, etc. et on occulte complètement le reste de la société et ses privilèges [...] et moi, j'ai envie de dire : c'est le reste de la société qu'il faut éduquer, [...] c'est le reste de la société occidentale... enfin de ce qu'on appelle, nous, les "souchiens" parce qu'il faut bien leur donner un nom, les "blancs", à qui il faut inculquer l'histoire de l'esclavage, de la colonisation... [...] la question de l'identité nationale, elle doit être partagée par tout le monde et c'est là qu'il y a un déficit de connaissances. "
L'hebdomadaire Marianne réagit à cette déclaration dans un article intitulé  "Une petite leçon de racisme ". L'hebdomadaire français Marianne du 28 juin 2007 l'écrit " sous-chiens ". Houria Bouteldja réfute ces accusations estimant désigner "de façon humoristique d’hypothétiques Français de souche".

Quand près d'un an plus tard, le ministre Brice Hortefeux revient sur l'idée qu'elle "traite les Français de sous-chiens ", assurant qu'il ne laissera pas prononcer de tels mots sans réagir, un communiqué des Indigènes de la République réaffirme qu'il s'agit d'accusations mensongères.

Et ce sont ces gens là qui osent parler de "néo colonialisme",
cette femme prône les actions terroristes, meurtrières du " Hamas et du Hezbollah", mais bon rien d'anormal, là personne n'est choqués, interloqués, dégoutés et bien nous, "SOS FRANCOPHOBIE" nous le sommes et c'est contre cela que nous luttons !


Proche-Orient !


Lors de l'émission de Ce soir (ou jamais !), voici ce que déclare Houria Bouteldja, en parlant du Hamas et du Hezbollah :

" Le Hamas et le Hezbollah sont des mouvements de résistance qui résistent... j'affirme haut et fort que ces deux mouvements sont des mouvements de résistance ; c'est clair, net et précis. "

À l'occasion de la Marche des Indigènes de la République du 8 mai 2008, interrogée sur la présence de pancartes à l'effigie du fondateur du Hamas, Ahmed Yassine, elle répond :

" Le cheikh Yassine est un anticolonialiste qui a lutté contre le colonialisme israélien. Tous les anticolonialistes sont les bienvenus. " (Sans commentaires)...

Et bien il semble qu'en tant que pensées Francophobe, Raciste, xénophobe et Anti-Sémite, nous avons au travers de cette Houria Bouteldja, l'exemplarité de tous ce qui "haine" du blanc, du Français, du juif, bref elle une xénophobe exemplaire!

Mais curieusement celle-ci ne sera JAMAIS censurée, puisqu'à ce jour cette vidéo est encore accessible !
Collaboration, Conspiration, Dhimmi-Attitude, Caution, dans les plus haute sphère de l'état, au sein du "dogme" journalistique et autres bien-pensants bonimenteurs et censeurs...


Enfin !!! “Sous-chiens” : Houria Bouteldja poursuivie pour racisme anti-blanc... [...]

Excellente nouvelle, "Houria Bouteldja enfin mise en examen !!!", voir l'article ici !

 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu