Reprise de notre site ! - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Reprise de notre site !

Présentation



Reprise de notre site !


Vendredi 05 mai 2013

Eh bien oui, c'est après plusieurs mois de silence dû à des problèmes de santé de notre webmaster, qu'enfin nous reprenons nos activités par le biais de notre site.

Nous nous excusons de cet arrêt indépendant de notre volonté et souhaitons de tout cœur que vous reveniez nous lire toujours plus nombreux.


Sos Francophobie, le site qui dérange, nous sommes le paradoxe aux yeux de beaucoup d'autres "sites ou blogs", s'auto proclamant les sauveurs de la France, ceux par qui rien ne peut se faire ! Pour nous pas de cela, nous essayons de rester fidèle à nos états d'esprit, la France appartient aux gens de toutes races, de toutes religions, de toutes couleurs, dès lors ou ceux-ci aiment, respectent et défendent notre pays.

Tu es étranger, sans papier, tu es reconnaissant et respecte les valeurs de notre république, tu ne cherches pas à nous "voler" par le biais d'un profit à l'extrême de nos aides bien trop excessives, tu t'intègres, alors tu es français !

Tu es né blond les yeux bleus dans notre pays, tu profites de toutes nos aides tel un voleur de tombe, tu n'as aucun respect de nos valeurs, tu n'as aucune âme patriotique, tu as une magnifique carte d'identité, alors tu n'es pas français !!!

Tu insultes
notre drapeau, alors tu tombes sous le coup de la loi suivante;

Le Décret n° 2010-835 du 21 juillet 2010 relatif à l'incrimination de l'outrage au drapeau tricolore précise : "est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe le fait, lorsqu'il est commis dans des conditions de nature à troubler l'ordre public et dans l'intention d'outrager le drapeau tricolore :
1° De détruire celui-ci, le détériorer ou l'utiliser de manière dégradante, dans un lieu public
    ou ouvert au public !
2° Pour l'auteur de tels faits, même commis dans un lieu privé, de diffuser ou faire diffuser
    l'enregistrement d'images relatives à leur commission" !


Tu dois être punis, malgré ce que penses et dit Mme Taubira garde des Sceaux, qui si "gentiment" accepte ce fait, car de po'v djeunes se défoule de cette façon et ne font pas de mal, mais bien sur. Il est inacceptable que son diktat intervienne sur ces délits offensants et insultants !

Tu siffles la Marseillaise, alors de la même manière, tu bafoues les attributs de notre pays et tu dois être puni !

Conséquences législatives


En février 2002, quatre mois après l'affaire du match France-Algérie, des sénateurs déposent un projet de loi visant à punir de  8 000 euros  d'amende  "les paroles, gestes, écrits ou images de nature à porter volontairement atteinte au respect dû aux symboles de la République que sont le drapeau et l'hymne national" , précisant :  "Il n'est plus acceptable d'entendre "La Marseillaise" outragée et conspuée. Il n'est pas tolérable de voir brûler les drapeaux français. Nos concitoyens sont largement demandeurs de ce que le bien commun de la Nation soit protégé des camouflets et des injures."[ ] Une proposition de loi similaire est déposée en juillet 2002 à l'Assemblée nationale.

En mars 2003, un amendement à la loi pour la sécurité intérieure présentée par le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, crée le délit d'outrage au drapeau ou à l'hymne national.
L'article 133 de la loi précise :  
"Le fait, au cours d'une manifestation organisée ou réglementée par les autorités publiques, d'outrager publiquement l'hymne national ou le drapeau tricolore est puni de 7 500 euros d'amende. Lorsqu'il est commis en réunion, cet outrage est puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende".
Rudy Salles, député UDF auteur de l'amendement, commente :  "J'avais déposé une proposition de loi dès 1999 à la demande des anciens combattants, tombée dans l'oubli (...). Il a fallu les sifflets du match France - Algérie en 2001 pour que l'on s'en préoccupe." Le Conseil constitutionnel modifie la loi en étendant les sanctions aux  "manifestations publiques à caractère sportif, récréatif ou culturel" , et en précisant que sont exclues des poursuites les  "œuvres de l'esprit" !

Être Français se mérite, et ne se doit pas d'être une obligation par quelques biais hypocrites et qui n'ont certainement leurs places au sein de notre nation !!!


Jean-Mi



 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu