Sarkosy, quelle honte ! - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Sarkosy, quelle honte !

La Parole est à Vous > Vos coups de Gueules


Sarkozyus, "Caius Julius César", quelle honte !


Le 05 octobre 2011

Bon d'accord, les faits remontent à 2009, mais comme le disais l'autre, "mieux vaut tard que jamais" et puis, nous ne pouvions pas passer au travers de ce "gigantesque nombrilisme" de notre cher Président…

Avé, Sarkosyus, ceux qui vont bosser te saluent...



Voici donc, un petit supplément concernant notre
cher Président de la République.


Revenons à nos "Romains", heu ! Pardon, à nos moutons…

Lettre d'un commandant de gendarmerie  (il ne signe pas sinon ce serait la Cour Martiale !!!) :   

Déplacement de Sarkozy dans la Drôme, l'aérodrome n'était pas adapté à l'Airbus présidentiel, ben oui ça peut arriver et c'est arrivé !


Depuis quelques mois, la presse s'amuse à préciser les conditions particulières de tous les déplacements présidentiels. Depuis le limogeage d'un préfet suite à un déplacement qui s'est mal déroulé, les sorties en province de Nicolas Sarkozy sont très encadrées. Dans les usines, les salariés sont sélectionnés, lors des grands rendez-vous, comme le sommet de l'OTAN à Strasbourg, les militants UMP sont en bonne place pour accueillir le président de la République et ses homologues... Bizarre, vous avez dit bizarre !

Parfois, la préparation des déplacements de Nicolas Sarkozy "sur le terrain" prend une ampleur démesurée. Cette semaine, le Canard Enchaîné et le Point ont repéré le même témoignage, publié dans "l'Essor", revue de la gendarmerie nationale, à propos du déplacement de Nicolas Sarkozy dans la Drôme le 3 mars 2009.

En page 34 du courrier des lecteurs, un commandant affecté au déplacement de Nicolas Sarkozy s'est confié sous couvert d'anonymat : "En vingt-six ans, j'en ai fait des services de ce genre (sous Mitterrand et sous Chirac) mais jamais je n'ai vu un tel déploiement et, surtout, un tel coût !". On n'en saura pas plus sur le coût exact de ce déplacement. En revanche, le Canard Enchaîné précise les moyens déployés pour la visite du président de la République :

"1265 gendarmes déployés, la voie rapide Valence-Romans coupée dans les deux sens pendant trente minutes, les deux hélicos (Puma et Gazelle) mobilisés. Avec, cerise sur le képi, cette montagne de matériel qu'il a fallu acheminer de Lyon (à 127 kilomètres), l'aérodrome de Valence où atterrissait l'Airbus présidentiel n'étant pas équipé pour accueillir des zincs de cette taille : deux passerelles, un groupe électrique, un petit tracteur et un Air Starter Unit, sorte de démarreur d'avion de secours. Le tout accompagné de trois agents d'Air France. Une fois Sarkozy reparti, après ses trois heures de visite éclair, hommes et matériel ont repris le chemin de Lyon, en convoi spécial".


Bon reprenons pour ceux qui penseraient
avoir mal lus !!!
 


Ce mardi 03 mars à 11h00, l'empereur SARKOZY était chez nous, dans la Drôme... A l'heure des économies, à l'heure où il faut se serrer la ceinture, il aura encore "claqué des millions d'euros pour sa propagande !!!"
1265 gendarmes déployés !!! Oui, vous avez bien lu 1265 !  Nous montons la garde 24h/24 à l'aérodrome de Chabeuil et à la gare TGV. Son altesse ne voulant pas venir en Falcon, il vient en Airbus (plus spacieux et nettement plus "digne" de son rang, du moins le pense-t-il). Seulement, il n'y a pas de rampe pour le faire descendre de l'avion ; ce n'est pas grave, on en fait venir une, vite fait, par convoi exceptionnel depuis Lyon !!!

Ce soir, je prends le boulot à 19h30, jusqu' à demain 15h30... C'est ma 3ème nuit ! Pour ne pas être gêné , l'Empereur aura la voie rapide Valence / Romans coupée dans les deux sens pendant 30 mn. (60 voitures d'usagers de la SNCF (sur son passage) seront mises àla fourrière, elles génaient !). Et si jamais il y avait un contretemps, ce ne serait pas grave : un hélico Puma est tenu à sa disposition avec son hélico Gazelle en appui... Il va donc aller faire le beau sur deux sites (Ecole de Chatuzange-le-Goubet et Salle polyvalente d'Alixan) et pour se faire mousser, il a invité personnes àun petit vin d'honneur avant de remonter dans son avion à 14h00. Je vous laisse faire le calcul de la facture à l'adresse des contribuables que nous sommes... Dire que la France est au bord de la faillite et lui, il nous met une balle dans la nuque ! En 26 ans, j'en ai fait des services de ce genre (sous Mitterrand et sous Chirac), mais jamais je n'ai vu un tel déploiement et surtout un tel coût ! Pour info, c'est une évidence, mais il est bon de le dire... au moindre sifflet, au moindre tag , à la moindre banderole hostile, le préfet saute ainsi que le Commandant de Groupement de gendarmerie... Pauvre France, nous sommes tombés bien bas avec un tel petit Monsieur ! Bonne nuit à tous. Je suis non seulement écoeuré, mais révolté que tant d'argent soit claqué et que les voitures de mon service affichent 250.000 km au compteur... Signé : Un "presque" vieux commandant militaire de la Gendarmerie, qui en a pourtant vu d'autres et c'est peu de le dire !!!!!! Car, n'oubliezpas, "il faut travailler plus , parcequ'il n' y a plus d'argent dans les caisses".......


Pourquoi le Canard Enchaîné et le Point ont-ils décidé de reprendre cette information issue du mensuel de la Gendarmerie ? Tout simplement parce que les moyens déployés apparaissent disproportionnés pour une visite de seulement trois heures et illustrent le décalage entre une crise économique qui touche de plein fouet les salariés et un budget élyséen sans limites.

Pages Lues dans le Canard Enchaîné et Le Point.

Cher Président, le jour ou vous allez quitter l'Élysée, vous redeviendrez celui que vous avez toujours été, un "bambin capricieux" !

Jonathan

 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu