Un Français déporté dans un camp de concentration en Algérie ! - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Un Français déporté dans un camp de concentration en Algérie !


Un Français déporté dans un camp de concentration en Algérie !


Mercredi 28 décembre 2011

[Télécharger la vidéo Ici...]  
de ce Français déporté !

Eh oui On nous bassine à longueur d'arguments récurrents et baltringues au travers de cette argutie "ritournelle", du Français colonisateur qui à fait tant de mal aux pôves gentils algériens… Propos démagogiques de part et d'autre d'ailleurs ! Et hollande cet ostrogoth collabos qui veux et promet des excuses de la France envers l'Algérie, si cela ce n'est pas cavaler après les voix, alors expliquer moi comment peut' on nommer ce comportement à l'odeur âcre de dhimmitude…

D'ailleurs en aparté je vous présente juste là, oui, ci-dessus, le formidable et intègre comité de soutient de François Hollande, un monsieur très bien d'ailleurs que celui-ci, je vous laisse donc "admirer" par vous même...

Mais que l'on arrête de nous emmerder avec ces conneries, surtout lorsque l'on sait les ordures qu'ont été ces dégénérés du FLN, dont je vous le rappelle à titre d'info,  le président actuel Bouteflika faisait partie par le biais de l'ALN, branche "officielle" du FLN, puisque l'ALN était le bras armés du FLN Voir ici…
Ha Bouteflika Personnage raciste à en perdre la tête, haineux de notre peuple et que tous reçoivent à coups de grandes courbettes dignes de notre cher Louis de Funès… Bouteflika,  à qui tous nos biens pensants cirent les pompes! Waouuuu Je préfère stopper là, sans quoi, je crains un très, très gros débordement

Alors que l'on arrête de nous emmerder avec la France colonisatrice, je ne suis pas négationniste et effectivement notre pays a été colonisateur force est de l'admettre, mais de grâce, que l'on arrête cette hémorragie miasmatique, aversive, sauce big connerie… Est-ce qu'on enquiquine les Allemands ???? Non ! "Tout est prétexte à la haine raciale et cultuelle !" Alors non, je dis non, aucune excuse à des assassins de première classe, des tortionnaires innommables et dont pour les bienfaits de la bonne tenue de notre site, je préfèrerai m'abstenir de donner quelques "adjectifs assez durs", adjectifs enclins à transcrire ce que mon cœur ressent
Déportation disiez-vous ? Vous tous les islamo-bobos qui faites toujours référence à votre pote Adolph en montrant du doigt les nationalistes, comme s'ils étaient les plus terribles des fachos, voir ici… eh bien, la déportation était aussi le jeu favori des pourris du FLN, mais eux par plaisir...

Alors les houria machin chose les mouloud trucmuche, les mrap, sos narcisse, cran, halde qui vas là et consorts, maintenant fermer donc tous votre mouise, regardez et prenez en plein dans vos faces de francophobes, d'anti sémite, de raciste de tout, de discriminateur, de christianophobe, de terroriste aux comportements aversifs de notre nation

Les pardons et autres excuses, c'est bel et bien à l'Algérie de les faires, tous ces cinglés sadiques du FLN en ont encore la trique j'en suis certains, et ce malgré leurs âges, à l'idée des saloperies qu'ils on put faire subir à nos gars de l'époque… Qu'ils se rassurent toutes ces ordures, d'autres "indigènes" on prit le relais de la haine, et ce dans notre propre pays, et là je dois vous avouer, mais juste entre vous et moi, que j'ai sacrément les boules

Nos combattants francophones et nos frères-harkis, à qui ces déphasés ouvraient le bide, y mettaient des rats et refermaient celui-ci, les tripes rongées de l'intérieur, ces pourritures qui coupaient les attributs de nos soldats et des civils et le leur cousaient avec le plus terrible des sadismes dans la bouche !!!  Quoi ? Comment dites-vous ? Cela n'a jamais existé Et ma main dans votre bouche vous l'a voulez bande de pourritures collaboratrice ! Vous tous agenouillés devant toute cette racaille, à la façon des plus dhimmis qu'il puisse être donné de faire Vous tous les bobos islamo-gauchos, les delanoë, les besancenot, les houria machin choses et tous les autres traitres à leur nation, leur drapeau, leurs compatriotes, je n'ai que dégout et mépris pour vous…

Comme d'habitude, j'ai été raisonnable et ai attendu quelques jours avant de faire ce papier, car guider par mon émotionnel, je n'aurais certainement pas été très politiquement correcte. J'ai la gerbe à l'idée de pensée à vous tous, à l'idée de penser que la France ait soigné cette salope de Djamila Bouhired, cette pute terroriste qui placera entre autres "fait de terrorisme", une bombe au "Milk Bar" rue d'Isly a Alger un jeudi en 1956,
attentat qui coutera la vie a 56 enfants. Cette terroriste notoire, qui sera logée récemment dans le palace parisien le Georges V, aux frais de ces potes bouteflika et consors - afin de soin ! [Voir Ici...] (Djamila Bouhired, Ex-épouse notamment de cet avocat que je déteste personnellement Jacques Verges…)


Voulez-vous péter les plombs ?

Pourquoi Djamila Bouhired choisit-elle la France pour être soignée?


Quel culot et pour notre gouvernement, une insulte supplémentaire aux Pieds-Noirs mais surtout aux familles des victimes.
Merci à vous français de nous remercier ainsi de notre attachement à la France.

Tandis qu'elle préconisait de mutiler leurs adversaires sur la voie publique, de leurs crever les yeux et de leurs couper les bras avant de les pendre, cette icône de la haine fellouze ex épouse de l'avocat Vergès dont elle est divorcée se fait soigner à Paris en résidant au George V.
Voilà qui fera plaisir aux gens du peuple miséreux outre méditerranée car ses frais sont supportés par l'état algérien.
Elle a été graciée en 1962 après avoir été condamnée à mort pour un attentat, celui du Milk Bar rue d'Isly à Alger qui a provoqué la mort de plus de 56 enfants venus pour y déguster une glace.

Aujourd'hui âgée de près de 75 ans, Djamila Bouhired est malade et elle n'a pas les moyens de se soigner. Indignée devant l'indifférence des autorités algériennes, elle a décidé, comme un ultime recours, de lancer un appel à l'aide à ses concitoyens.

"Bonjour, je suis Djamila Bouhired, condamnée à mort en 1957 par le tribunal militaire d’Alger." C‘est par ces mots que l’ex-combattante du FLN a débuté sa lettre publiée dans le quotidien El Watan. Elle y décrit son dénuement, sa maladie, sa détresse, comme un appel au secours, cette lettre a suscité un énorme élan de solidarité à son égard

On irai presque la plaindre, cette vieille morue terroriste.

Voici le
courrier qu'elle fit à bouteflika en 2009, éloquent !

Bien, je préfère stopper là, car je me sens pleins de colère et non je ne veux pas déborder !
Mais que nos lecteurs en sachent un peut plus. Grand respect à cet ancien d'Algérie et toute notre compassion !


Bien, je préfère stopper là, car je me sens pleins de colère et non je ne veux pas déborder
Mais que nos lecteurs en sachent un peut plus. Grand respect à cet ancien d'Algérie et toute notre compassion !

Rédacteur Jean-Mi
Président de Sos Francophobie


 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu