VERS UNE CRIMINALISATION... SOS FRANCOPHOBIE - SOS FRANCOPHOBIE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

VERS UNE CRIMINALISATION... SOS FRANCOPHOBIE

La Parole est à Vous > Vos coups de Gueules


VERS UNE CRIMINALISATION INTERNATIONLE DES CRITIQUES DE L’ISLAM ?


LES ETATS UNIE ET L’UE, FERS DE LANCE POUR CRIMINALISER LA LIBERTE D’EXPRESSION !


Mercredi 25 janvier 2012

Un article très important, écrit par Soroen Kern, le 6 janvier 2012.
Tous les liens sont ceux de l'article d'origine, alors, à vos traducteurs...
L'Union européenne a proposé d'accueillir la prochaine réunion du Processus dit d'Istanbul, une tentative agressive des pays musulmans de faire de la critique de l'islam un crime international.
L’annonce intervient moins d'un mois après que les Etats-Unis aient organisé leur propre Conférence du Processus d'Istanbul à Washington.
Le Processus d'Istanbul - son but explicite est d'inscrire dans le droit international une interdiction mondiale de tout examen critique de l'islam et/ou de la charia islamique - est dirigé par l'Organisation de la coopération islamique (OCI) , un bloc de 57 pays musulmans.
Basée en Arabie saoudite, l'OCI a longtemps fait pression sur l'Union européenne et les États-Unis pour imposer des limites à la liberté de parole et d'expression sur l'Islam.
Mais maintenant l'OCI redouble d’efforts et elle s’est engagée dans une offensive diplomatique décisive pour convaincre les démocraties occidentales de mettre en œuvre au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies (CDH) la Résolution 16/18 qui appelle tous les pays à lutter contre « l'intolérance, les stéréotypes négatifs et la stigmatisation de… la religion et de la croyance ». (On peut trouver ici et link des analyses sur la guerre de l'OCI contre la liberté d'expression).
La Résolution 16/18, qui a été adoptée au siège du CDH à Genève en mars 2011, est largement considérée comme une avancée significative dans les efforts de l'OCI pour faire progresser le concept juridique international de diffamation de l'islam.
Toutefois, la résolution du CDH - ainsi que la résolution 66/167 parrainée par l'OCI qui a été discrètement approuvée à l'Assemblée générale du 19 décembre 2011 par les 193 membres des Nations Unies - reste sans effet tant qu'elle manque du soutien solide de l'occident...

[Télécharger le PDF Ici...]

Source : Blog Dans la vigilance la Liberté.


 
Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Retour haut de page

Retourner au contenu | Retourner au menu